• en
  • fr
  • de

Financement de la recherche et des traitements homéopathiques

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, 0,0085 % du budget de la recherche médicale est alloué aux médecines parallèles, dont une part encore plus infime va à la recherche homéopathique.1 

L’homéopathie est financée à hauteur de 4 millions de livres sterling, soit 0,004 % du budget annuel de santé publique, qui s’élève à 100 milliards de livres sterling 2. Ce budget couvre l’ensemble des coûts associés à l’homéopathie, des prescriptions aux salaires en passant par les dépenses de fonctionnement des installations, des cliniques et des services ambulatoires.

En 2016, sur le montant total des dépenses en médicaments du système de santé public anglais (9,2 milliards de livres sterling), 92 412 £ à peine ont été dépensées pour environ 40 000 prescriptions homéopathiques3. Pourtant, beaucoup ont réclamé l’arrêt des dépenses en homéopathie, au motif que cela entraînerait des économies pour le système de santé public.

À l’heure actuelle, l’homéopathie n’est plus financée par le système de santé publique du Royaume-Uni.

L’arrêt du financement public de l’homéopathie dans les grandes lignes

  • En juillet 2017, le service national de santé d’Angleterre (NHS England) a publié un projet de lignes directrices, conseillant aux organismes locaux responsables des services de santé d’arrêter de financer les prescriptions homéopathiques. L’argument avancé était l’absence de données probantes sur l’efficacité des traitements homéopathiques, un constat reposant sur un seul document non scientifique, à savoir un rapport parlementaire publié en 2010, intitulé Evidence Check 2.
  • Dans le cadre d’une consultation publique de trois mois au sujet de ce projet de lignes directrices, le HRI a émis un mémoire démontrant, preuves à l’appui, la valeur clinique des prescriptions homéopathiques dans le système de santé public, et présentant des données solides et scientifiques d’efficacité.
  • Le HRI n’a reçu aucune réponse et aucun argument n’a été avancé pour expliquer pourquoi son mémoire n’était pas assez concluant pour justifier la poursuite de la prise en charge des prescriptions homéopathiques dans le système de santé publique.
  • À la clôture de la consultation publique, alors qu’il n’était plus possible d’apporter des propositions, le NHS England a cité le Rapport australien du NHMRC en tant que justification supplémentaire à sa décision. Le HRI n’a pas eu la possibilité de répliquer.
  • Fin 2017, la direction du NHS s’est réunie pour ratifier ce projet de lignes directrices, avec à peine quelques amendements répondant aux résultats de la Consultation publique. Aucune modification n’a été apportée à la recommandation de ne plus financer les prescriptions homéopathiques.
  • En réponse, l’association BHA, représentant des patients traités par homéopathie, a contesté cette décision devant le tribunal de grande instance.
  • Malgré cette réplique juridique, NHS England a commencé à couper les financements alloués à l’homéopathie dans plusieurs localités, notamment à l’Hôpital royal de Londres pour la médecine intégrale, où travaillait le Dr Peter Fisher, aujourd’hui disparu, qui était alors le médecin homéopathe de la Reine.
  • Le procès intenté par l’association BHA s’est déroulé sur quatre jours en mai 2018 et a évalué si le NHS England avait mené sa consultation publique en toute légalité. Dans sa déclaration d’ouverture, le juge Supperstone, président du tribunal, a précisé que le tribunal n’était pas habilité pour évaluer la base de données scientifiques sur l’homéopathie.
  • Le tribunal a estimé que la consultation publique s’était déroulée en toute légalité.
  • En août 2018, l’organisme de santé public anglais cessait tout financement de l’homéopathie.

RéférencesMoins

  1. Lewith GT. Funding for CAM. BMJ, 2007; 335 (7627): 951 | PubMed
  2. Freedom of Information Act request to the Department of Health by the Faculty of Homeopathy. Cost was £11.89 million between 2005 and 2008.
  3. NHS Digital, March 2017. Prescription cost analysis England 2016 | Link
Share via
Copy link
Powered by Social Snap