• en
  • fr
  • de

Comparaison de l’homéopathie et de la médecine conventionnelle

Traitement homéopathique individualisé

Dépression
Un récent essai randomisé contre placebo a évalué l’efficacité du traitement homéopathique individualisé, et l’efficacité de la fluoxétine (Prozac) pour traiter la dépression modérée à sévère chez les femmes en ménopause.1
L’essai a conclu que les deux traitements étaient sûrs et avaient un effet significativement différent du placebo. L’homéopathie provoquait une plus grande amélioration clinique des symptômes de la dépression que la fluoxétine, tout en améliorant les symptômes de la ménopause, ce qui n’est pas le cas de la fluoxétine.

PlusMoins

Cette étude, menée dans un CHU public de la ville de Mexico, a impliqué 133 femmes. Outre la comparaison homéopathie/placebo, l’étude a également comparé la fluoxétine ( Prozac) et son placebo.
Selon l’institut NICE, on peut considérer qu’un antidépresseur apporte un « avantage clinique significatif » s’il « provoque une amélioration dans l’échelle de dépression de Hamilton » de 3 points de plus que le placebo contre lequel il est testé.2

Dans l’étude menée à Mexico, après un traitement de 6 semaines d’affilée, l’homéopathie a montré une efficacité de 5 points supérieure à celle du placebo sur l’échelle de Hamilton. La fluoxétine était plus efficace que son placebo de 3,2 points.

Remarque : l’analyse des données fournies au préalable au FDA a conclu que les antidépresseurs ISRS ne sont pas plus efficaces qu’un placebo pour traiter la dépression moyenne à modérée, mais leur effet est bel et bien supérieur à celui d’un placebo pour les patients atteints de dépression grave.2 

Cinq ans après sa publication, le 23 avril 2020, la rédaction de PLOS ONE a pris la surprenante décision de retirer cet article de grande qualité de sa revue en ligne, sans avancer aucun argument valable.

Otite chez l’enfant
Un essai pragmatique, contrôlé randomisé, mené en Inde sur 81 enfants souffrant d’otite moyenne aiguë, a révélé qu’un traitement homéopathique individualisé était aussi efficace que les traitements conventionnels, à savoir des analgésiques, des antipyrétiques, des anti-inflammatoires et des antibiotiques, pris en fonction des besoins.3

PlusMoins

Cette étude pilote contrôlée randomisée comparait un traitement homéopathique individualisé (en utilisant les dilutions L M) au traitement conventionnel. Les patients des deux groupes ne présentant aucune amélioration le troisième jour se sont vu prescrire des antibiotiques. Les résultats ont été évalués sur l’échelle de gravité des symptômes de l’otite moyenne aiguë (AOM-SOS) et avec un examen du tympan sur 21 jours.

L’analyse a porté sur les résultats de 80 patients : 40 sous traitement conventionnel et 40 sous traitement homéopathique. Dans le groupe conventionnel, les 40 patients (100 %) ont guéri, contre 38 (95 %) dans le groupe homéopathie ; les deux autres patients (5 %) n’ayant pas assisté aux deux derniers suivis. Le troisième jour, 1 patient du groupe conventionnel était guéri, contre 4 patients du groupe homéopathie. Dans le groupe conventionnel, des antibiotiques ont été prescrits à 39 patients (97,5 %). Aucun antibiotique n’a été requis dans le groupe homéopathie.

Bien que le traitement homéopathique ait été individualisé à partir d’un large éventail de médicaments, 85 % des patients du groupe homéopathie se sont vu prescrire un médicament homéopathique sur six différents seulement.

Étant donné que la réduction des antibiotiques est un enjeu global, le HRI aimerait que cette étude soit menée à grande échelle dans d’autres pays, pour voir si elle aboutit aux mêmes résultats. Si tel était le cas, le traitement homéopathique individualisé constituerait une alternative aux antibiotiques pour le traitement des otites chez l’enfant.

Infections des voies respiratoires supérieures
Une étude multicentrique à l’échelle internationale a conclu que le traitement homéopathique n’était pas inférieur au traitement conventionnel pour traiter les affections aiguës des voies respiratoires supérieures et des oreilles dans les soins de santé primaire.4 Cette étude portait sur 1 577 patients recevant soit de l’homéopathie soit un traitement conventionnel dans 57 centres de soins primaires de 8 pays (Autriche, Allemagne, Pays-Bas, Russie, Espagne, Ukraine, Royaume-Uni et États-Unis).

Produits homéopathiques non individualisés

Vertige
Quatre essais cliniques (2 essais contrôlés randomisés et 2 études d’observation) ont comparé le médicament homéopathique Vertigoheel à d’autres traitements contre le vertige.
Une méta-analyse de ces quatre études a conclu que Vertigoheel n’était pas inférieur à la bétahistine ou au diménhydrinate, eu égard au nombre d’épisodes de vertige, à leur durée et à leur intensité.5

Résultats des patients pour différentes affections

Maladies chroniques traitées en médecine générale
Une étude menée en Allemagne sur 493 patients souffrant de maladies chroniques traités par des médecins généralistes a démontré que l’homéopathie produisait de meilleurs résultats cliniques que le médecine conventionnelle, pour des coûts similaires.6

Comparaison de la recherche en homéopathie et en médecine conventionnelle

Qualité des essais
Une seule étude a comparé la qualité de la recherche en homéopathie à celle de la recherche en médecine conventionnelle. Dans l’ensemble, la qualité des essais homéopathiques s’est avérée supérieure à celle des essais conventionnels correspondants.7
En savoir plus

Prépondérance de la preuve
On trouve la même proportion d’études aux résultats positifs, négatifs et non concluants pour l’homéopathie et la médecine conventionnelle.8,9
En savoir plus

Volume total de recherches disponibles
Il y a une grande différence dans la quantité de recherches menées dans les deux domaines. En 2014, 189 essais contrôlés randomisés individuels sur l’homéopathie avaient été publiés dans des revues scientifiques;8 tandis que pour la médecine conventionnelle, on comptait en 2011 plus de 4 000 revues systématiques Cochrane publiées, chacune portant sur un grand nombre d’essais individuels.9

Ces chiffres montrent que la recherche en homéopathie est un domaine relativement nouveau de la recherche scientifique et reflètent le manque de résultats disponibles.
En savoir plus

RéférencesMoins

  1. Macías-Cortés ED et al. Individualized homeopathic treatment and fluoxetine for moderate to severe depression in peri- and postmenopausal women (HOMDEP-MENOP study): a randomized, double-dummy, double-blind, placebo-controlled trial. PLoS One, 2015 ;10(3):e0118440 | Full text
  2. Kirsch I, Deacon BJ, Huedo-Medina TB, Scoboria A, Moore TJ, et al. Initial Severity and Antidepressant Benefits: A Meta-Analysis of Data Submitted to the Food and Drug Administration. PLoS Med, 2008; 5 (2): e45 | Full text
  3. Sinha, M. N. et al. Randomized controlled pilot study to compare Homeopathy and Conventional therapy in Acute Otitis Media. Homeopat. J. Fac. Homeopat., 2012; 101: 5–12 | PubMed
  4. Haidvogl M. et al. Homeopathic and conventional treatment for acute respiratory and ear complaints: A comparative study on outcome in the primary care setting. BMC Complementary and Alternative Medicine, 2007; 7:7 | Full text
  5. Schneider et al. Treatment of vertigo with a homeopathic complex remedy compared with usual treatments – a meta-analysis of clinical trials. Arzneim.-Forschung, 2005; 55(1): 23-29 | PubMed
  6. Witt C, Keil T, Selim D, et al. Outcome and costs of homeopathic and conventional treatment strategies: a comparative cohort study in patients with chronic disorders. Complement Ther Med, 2005;13: 79-86 | PubMed
  7. Shang A, Huwiler-Muntener K, Nartey L, et al. Are the clinical effects of homoeopathy placebo effects? Comparative study of placebo-controlled trials of homoeopathy and allopathy. Lancet, 2005; 366: 726–32 | PubMed
  8. Faculty of Homeopathy | Link
  9. Boas PJFV, Spagnuolo RS, Kamegasawa A, et al. Systematic reviews showed insufficient evidence for clinical practice in 2004: what about in 2011? The next appeal for the evidence-based medicine age. J Eval Clin Pract, 2013; 19(4):633-7| PubMed 

Share via
Copy link
Powered by Social Snap