• en
  • fr
  • de

L’importance du HRI

L’importance du HRI

Bien que l’homéopathie soit largement acceptée dans certains pays comme la France, l’Allemagne ou l’Inde, elle reste controversée ailleurs. Cette situation ne changera pas tant que les responsables politiques n’auront pas d’informations plus tangibles sur le mode de fonctionnement de l’homéopathie et ses applications potentielles. La seule façon de faire sortir ce débat de l’impasse, c’est de mener des recherches dont la qualité méthodologique coupe court à toute discussion.

Malgré les perspectives qu’elle offre, la recherche en homéopathie n’est pas une priorité pour les pouvoirs publics. Au Royaume-Uni par exemple, à peine 0,0085 %1 du budget total de recherche médicale est allouée au champ des médecines parallèles, dont l’homéopathie n’est qu’une branche. Tant que la situation n’évoluera pas, la mission du HRI restera essentielle.

« Le HRI est un acteur de premier ordre dans la recherche sur l’homéopathie et dans le développement des normes scientifiques les plus élevées dans ce domaine ».

David Reckeweg-Lecompte
Président, ECHAMP

RéférencesMoins

  1. George T Lewith, Funding for CAM. BMJ, 2007; 335 (7627): 951 | PubMed

Share via
Copy link
Powered by Social Snap