• en
  • fr
  • de
  • it
  • es

« Les recherches en homéopathie sont de mauvaise qualité, donc on ne peut pas avoir confiance en leurs résultats »

Il n’existe qu’une seule étude qui ait comparé la qualité de la recherche en homéopathie à celle en médecine conventionnelle. En général, on a constaté que les essais cliniques en homéopathie étaient de meilleure qualité que les essais cliniques conventionnels auxquels ils avaient été comparés.1

Les chercheurs ont comparé 110 essais cliniques en homéopathie à 110 essais cliniques équivalents en médecine conventionnelle : 21 essais en homéopathie et 9 essais en médecine conventionnelle ont été évalués comme étant de « qualité supérieure» (19% des essais en homéopathie et 8% des essais en médecine conventionnelle).

Cette analyse montre que l’élévation des normes en recherche est un sujet de préoccupation permanente, autant pour l’homéopathie que pour la médecine conventionnelle.

Il est aussi vrai que certaines études en homéopathie sont de mauvaise qualité, en particulier celles que ont été menées il y a quelques décennies et qui ne satisfont pas aux normes de qualité actuellement en vigueur.

Cependant, il n’est certainement pas vrai que toutes les études effectuées en homéopathie sont  de mauvaise qualité. Il existe des études de bonne qualité qui ont montré que l’homéopathie est efficace.

RéférencesMoins

  1. Shang A, Huwiler-Muntener K, Nartey L, et al. Are the clinical effects of homoeopathy placebo effects? Comparative study of placebo-controlled trials of homoeopathy and allopathy. Lancet, 2005; 366: 726–32 | PubMed

Retour à la section FAQs

Bad research_88836238