• en
  • fr
  • de
  • it
  • es
  • zh-hans
  • zh-hant
  • ru
  • pt-br

« Il n’existe pas un seul essai clinique de bonne qualité qui démontre que l’homéopathie fonctionne »

Beaucoup de personnes croient que tous les essais cliniques contrôlés (ERCs) de haute qualité en homéopathie ont eu des résultats négatifs. Ceci est faux.

Les exemples ci-dessous montrent des ERCs ainsi que des revues systématiques/méta-analyses positifs et de haute qualité évaluant plusieurs sortes d’homéopathie :

  • Le traitement homéopathique individualisé contre la diarrhée chez les enfants. Une méta-analyse de trois essais cliniques avec contrôle placebo de Jacobs et al. en 2003 a démontré que le traitement homéopathique réduisait la durée de la diarrhée (p=0.008).1
  • Le traitement homéopathique individualisé contre l’otite (otite moyenne) chez les enfants2,3
  • Le médicament homéopathique Galphimia glauca contre le rhume des foins (rhinite allergique)4
  • Le médicament isopathique Pollen 30c contre le rhume des foins5
  • Le médicament homéopathique Oscillococcinum contre la grippe.6 Cette étude a démontré qu’Oscillococcinum était efficace dans le traitement de la grippe mais inefficace dans sa prévention.
  • Le médicament homéopathique complexe Vertigoheel contre le vertige.7

Il est nécessaire d’effectuer plus de recherche pour confirmer les résultats de ces études prometteuses et en particulier, des reproductions à grande échelle menées par d’autres équipes de recherche.

Pour en savoir plus dans les domaines prometteurs de la recherche clinique, voir « Homeopathy on trial – The need for targeted research » de Tournier & Roberts, 2013.

Le « picorage » (cherry picking)

Cherries_shutterstock_213948859Le « cherry picking » ou « picorage » consiste à ne publier ou ne citer que les essais cliniques positifs à propos d’un certain traitement, en laissant de côté les essais négatifs contradictoires. Ceci peut mener à une déformation des preuves, ce qui a donné lieu à des efforts récents pour obliger les instituts de recherche et les compagnies pharmaceutiques à publier tous les résultats des essais cliniques – les positifs ainsi que les négatifs – pour que l’entièreté des preuves puisse être prise en considération.

Quand des études clairement positives sont présentées à ceux qui critiquent l’homéopathie, ils disent souvent que c’est du « picorage » puisqu’il existe d’autres essais négatifs en homéopathie. Néanmoins, ces essais négatifs auraient seulement leur importance s’ils testaient le même traitement homéopathique pour la même pathologie.

Dans le cas des études présentées ci-dessus, il n’existe pas à notre connaissance d’autres répétitions de ces essais qui aient produit des résultats négatifs. Les preuves sont donc irréfutables.

Le besoins de reproduire les études existantes

Comme le domaine de la recherche en homéopathie est relativement récent et que les fonds destinés aux nouveaux essais cliniques sont limités, peu d’études de haute qualité ont été menées et encore moins, reproduites – une situation que le HRI tient à changer.

Au fur et à mesure que de nouvelles études seront disponibles sur ces mêmes traitements homéopathiques, la base de faits sera mise à jour dès que ces résultats seront confirmés ou contredits par de nouveaux résultats.

RéférencesMoins

  1. Jacobs J, Jonas WB, Jiménez-Pérez M & Crothers D. Homeopathy for childhood diarrhea: combined results and metaanalysis from three randomized, controlled clinical trials. Pediatr. Infect. Dis. J., 2003;22:229–234 | PubMed
  2. Jacobs J, Springer DA, Crothers D. Homeopathic treatment of acute otitis media in children: a preliminary randomized placebo-controlled trial. Pediatr Infect Dis J., 2001; 20(2): 177-83 | PubMed
  3. Sinha MN, et al. Randomized controlled pilot study to compare Homeopathy and Conventional therapy in Acute Otitis Media. Homeopat. J. Fac. Homeopat., 2012; 101: 5–12 | PubMed
  4. Wiesenauer M & Lüdtke R. A meta analysis of the homeopathic treatment of pollinosis with Galphimia glauca. Forsch. Komplementärmed., 1996; 3: 230-234 | Link
  5. Reilly DT, Taylor MA, et al. Is homoeopathy a placebo response? Controlled trial of homoeopathic potency, with pollen in hayfever as model. Lancet, 1986; 2(8512): 881-886 | PubMed
  6. Mathie RT, Frye J & Fisher P. Homeopathic Oscillococcinum(®) for preventing and treating influenza and influenza-like illness. Cochrane Database Syst. Rev., 2012; 12:CD001957 | PubMed
  7. Schneider B, et al. Treatment of vertigo with a homeopathic complex remedy compared with usual treatments – a meta-analysis of clinical trials, Arzneim.-Forschung, 2005; 55(1): 23-29 | PubMed

Retour à la section FAQs

Clinical trials_112772884